23 octobre 2010

La Semaine pour les Requins... à l'Institut Océanographique.

Petit tour, en images, à l'Institut Océanographique de Paris à l'occasion du lancement de la Semaine Européenne pour les requins.

Un petit aperçu de l'expo photo sur le Shark fining.


Après la projection du film Méditerranée, requiem pour les requins la conférence animée par Bernard Séret prend place dans le grand amphithéâtre de l'Institut.


L'exploitation des requins: état des lieux.
Cette conférence a abordée divers sujets dont la biodiversité (on continue a répertorier de nouvelles espèces de requins), l'état des stocks et les différents produits dérivés du requin (dont bien sûr les ailerons et leurs caractéristiques).

Quelques chiffres de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) concernant les prises:
Production "officielle": 800 000 tonnes.
Estimation de la production totale: 1,6 millions de tonnes (soit 26 à 73 millions de requins)
Estimation de la prise pour les ailerons: 390 000 tonnes (estimation haute: 600 000 tonnes).

Seulement une trentaine de population de requins a été évaluée quantitativement (18 espèces), dont 1/3 est surexploitée, 1/3 dont le statut est incertain, 1/3 est au maximum de leur production.

20 pays seulement ont des plans d'action pour la gestion et la conservation des requins (l'Europe depuis seulement février 2009 !!).

Les ailerons de requins nettoyés (débarrassés de la peau et du cartilage).

Dans ce bocal, bien conservé (dans du formol?), la chair d'un aileron de requin.


Pascal Deynat, en discussion avec des auditrices. Sur la table sont exposés les ailerons: en haut à droite de la photo figurent deux pectorales (requin bleu?) et une dorsale. En dessous, une nageoire dorsale bien plus grande. On peut y voir tres nettement la découpe du cartilage.
Dans la boite rouge, deux canettes de soupe d'ailerons... achetés à Paris.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire