31 juillet 2010

Shark Alley ?

En Afrique du Sud, Shark Alley, l'Allée du Requin donc, se trouve à 8 kilomètres environ au sud de Gansbaai (prononcer ranss-baille).

C'est un couloir d'eau de 200 mètres de large pour environ six mètres de profondeur qui sépare Dyer Island de Geyser Rock, petit ilôt rocailleux qui concentre une énorme colonie d'Otaries à fourrure du Cap (Cape Fur Seals). Au plus fort de l'année, entre juillet et septembre, la colonie peut atteindre 60 000 individus, ce qui ne manque pas d'attirer, en nombre, les Grands Requins Blancs dans ce secteur.


voir la vue satellite sous Google Maps

Dyer Island, soit-disant nommée à l'origine Ilha Da Fera (l'île de la bête / island of wild creatures) par les portugais au 15eme siècle, doit son nom actuel à son premier résident, Samson Gabriel Dyer, un émigrant polynésien américain qui s'installa sur l'île en 1806.


Après avoir été un temps harponneur pour l'industrie baleinière à False Bay près de Cape Town, Samson Dyer travailla sur l'île à la collecte de guano (déjection d'oiseau - très recherché à l'époque), qu'il vendait comme fertilisant aux fermiers de l'Overberg, ainsi qu'à la préparation de peaux d'otaries. Il acquit la nationalité britannique six ans plus tard, se maria, eu quatre enfants et vécu au moins jusqu'à 70 ans. La suite nous est inconnue car on perd sa trace.

A partir des années 1830, l'île fut habitée par plusieurs personnes et des compagnies s'installèrent pour collecter et exploiter le guano, les oeufs de pingouins, l'huile et les peaux d'otaries. Bien plus tard, dans les années 1980, on y retrouva une vieille plaque sous le guano, avec la mention "Cette île fut fondée en 1806 par Samson Dyer".

D'un relief assez plat, Dyer Island fait une vingtaine d'hectares pour 1 kilomètre de long et 200 de large. Elle est maintenant devenu (avec Geyser Rock) réserve naturelle appartenant aux sites Cape Nature.

Geyser Rock, plus petit en taille, ressemble à gros récif. On peut toujours y voir les restes de la quille en bois du Prince Port, bateau anglais qui s'est échoué sur ces rochers en mars 1885.

Dyer Island est également un sanctuaire d'oiseau où l'on trouve une grande variété de mouettes, cormorans et pingouins, dont certains très rares ou en danger. Les scientifiques étant là à l'année, l'accès au grand public y est donc interdit. Cependant il est possible de passer aux environs proches lors de sorties en bateau proposées par des compagnies locales, ou lors de shark diving, les plongées se faisant à proximité.

La facilité d'accès au site et la présence toute l'année des Grands Requins Blancs ont fait la renomée de Shark Alley et de Dyer Island. C'est devenue depuis une dizaine d'années l'un des meilleurs spots au monde pour observer ces requins, et Gansbaai, à proximité, est devenue la capitale mondiale (autoproclamée) du Grand Requin Blanc.


Geyser Rock et ses otaries à fourrure du Cap... insouciantes.  Photo © Justin AK. www.treakearth.com


Samson Gabriel Dyer sur Wikipedia


30 juillet 2010

Carcharodon carcharias

Il est LE dernier grand prédateur de la planète, un des derniers que l'homme n'a pas encore totalement dominé. Son image et sa réputation sont connus de tous, inspirant fascination et terreur, c'est le requin le plus filmé et photographié de par le monde.

Voici Carcharodon carcharias.




Photo © www.oceans-lefilm.com